Rencontrer votre guide intérieur par hypnose

 

 

Rencontrer votre guide intérieur par hypnose, c’est accéder à votre deuxième inconscient. Le puit de connaissance…

 

 

En raison de ses qualités et spécificités, le deuxième inconscient  a reçu plusieurs noms :

Le sage, le magicien, l’esprit profond, le moi supérieur, votre source. Chacun peut l’appeler comme il le désire : l’essentiel est d’être d’accord sur ses fonctions.

Pour pouvoir rentrer en contact avec votre guide intérieur, il est préférable que la personne ait les yeux fermés et laisse venir spontanément les images.

Les représentations des guides sont aussi variées que nombreuses. Elles correspondent à la vie symbolique et métaphorique de chacun de nous.

Certaines personnes percevront une représentation mythologique ou sur une culture qui les attire : un sage, un chinois, indien, etc.

D’autres évoquent une figure connue dont les valeurs leur plaisent particulièrement : Gandhi, Jésus, Mahomet, le petit prince, etc.

 

Enfin il peut s’agir aussi d’objets symboliques, comme un arbre, une lampe d’Aladin, un sablier, etc.

Et en raison de nos prédominances sensorielles, une personne auditive aura pour guide un orchestre.

Pendant l’induction menant à l’état de conscience modifié « l’inconscient », beaucoup de questions sont nécessaires pour avoir une description détaillée du guide.

Ce faisant, il arrive parfois que les parties conscientes jouent les trouble-fête, mais le thérapeute n’est pas dupe de ces légères résistances.

D’aucuns diront qu’ils n’arrivent pas à se représenter leur guide. On peut alors leur demander ?

« Que se passerait-il si vous en aviez un ? » afin de comprendre ce qui se passe. Il peut s’agir d’une peur de perdre le contrôle, et il est important d’en parler.

 

 

Dès que le guide est installé, il ne reste plus qu’à mettre en place un mode communication non verbal avec le thérapeute et la personne.

La plupart du temps, ce sont des signaux idéomoteurs qui ne varieront pas d’une séance à l’autre. Il s’agit de mouvements automatiques du corps. Le plus souvent un doigt qui se lève.

Par exemple, la personne peut lever l’index droit pour le signal « oui » et l’index gauche pour le signal « non ».

Ce mode d’interaction instauré, le thérapeute s’adresse directement au guide tout au long de l’intervention. Le cadre du travail est donc posé.

 

Rencontrez votre guide intérieur en hypnose

Rencontrer votre guide intérieur par hypnose

 

Aller à la recontre de votre guide intérieur

 

 

Votre guide détient le savoir, la connaissance, et la sagesse.

Quant au  thérapeute il possède les savoir-faire nécessaires pour répondre aux objectifs de changement de la personne pour l’aider à résoudre ses problèmes et ses difficultés.

Après avoir déterminé quel type de travail est nécessaire, le thérapeute installe le cadre de l’intervention en demandant à la personne d’évoquer son guide intérieur.

Ceci pour vérifier ses réponses « oui » ou « non » avant de mettre en place avec elle les signaux qui indiqueront les réponses.

Ce travail avec le guide est intéressant à plusieurs points de vue. Il permet de donner au sujet des permissions.

 

Que faut-il comprendre par permission ? Est-ce que vous vous êtes déjà interdit (e) de posséder telle chose parce que vous pensez ne pas le mériter ?

Pourquoi ne vous-êtes-vous jamais permis(e) de réaliser vos désirs, alors que vous possédez toutes les qualités requises pour satisfaire vos besoins ?

Les permissions  déverrouillent des croyances limitantes et toutes sortes de conditionnement sociaux-éducatif jamais remis en question.

A un niveau inconscient, cela peut se traduire par une incapacité de se faire aimer « je ne suis pas digne d’amour », mais aussi par une interdiction  d’aimer.

Se permettre , c’est ne  plus s’interdire, ce qui nous a été interdit de faire par injonction, culpabilisation, dépendance, menaces, peurs, émotions refoulées etc.

 

Chaque être humain possède les qualités nécessaires à l’acquisition des ressources dont il a besoin.

Deuxièmement, pour effectuer des interventions de réparation dans le passé, il est important d’apporter des ressources déjà vécues.

Ces ressources, soit vous les possédez, soit le guide  intérieur va les créer pour faire le travail de transformation intérieure.

Que sont ces ressources ? Les ressources sont des aptitudes à faire face à des difficultés inhérentes à votre passé, et aussi à des échéances à venir.

Grâce à des capacités de : confiance en soi, de sécurité affective, de permissions, de nouvelles croyances, la passé va perdre sa charge émotionnelle négative….

 

 

Rencontrez votre guide intérieur en hypnose

Rencontrer votre guide intérieur par hypnose

 

Trouvez les ressources dont vous avez besoin

 

Il en est de même dans le futur. Les ressources permettront  d’acquérir les forces pour optimiser toute situation à venir.

Souvenons-nous de la spectaculaire démonstration de la composante physiologique de l’hypnose que peut provoquer une suggestion.

Lors d’un état transe, il a été suggérer à une personne que le crayon qui allait lui toucher le bras était une cigarette incandescente.

Celle-ci a pu ensuite constater qu’elle avait une marque de brûlure réelle sur son bras.

Ce type de réaction décrit les états internes et ressentis, qui sont justement à l’origine de la création de ressources recherchées.

Par exemple, nous pouvons consciemment nous imaginer dans un lieu agréable et, en vivant de façon associée les sensations positives dont nous avons besoin.

En nous faisant vivre à son niveau (inconscient) un certain nombre d’expériences bien précises, notre guide peut donc susciter en nous les états internes nécessaires à la création de ressources.

Dès que l’expérience est vécue par la personne, la ressource est acquise.

Créer des ressources signifie donc installer de nouvelles ressources dans le présent.

 CONTACT CONSULTATION