ECRIT PAR MADAME ANNE DEHARVENGT AUVIGNE

images (3)

Si vous vous trouvez dans une situation de conflit entre personnes de la même famille ou vivant ensembles. Que les litiges prennent la forme: de droit de visite des enfants, ou de séparation, ou bien encore de divorce,les problèmes de successions, ou de devenir de la personne âgée….. et que vous ne sachiez  pas comment régler les problèmes que la rupture de communication entraîne, la Médiation Familiale est sans aucun doute la solution qui vous convient le mieux !

images



 

 Dans ces moments difficiles de votre vie et complexes et douloureux:
La Médiation familiale, vous apportera les moyens de gérer : Matériellement ; Financièrement ; et psychologiquement  l’organisation du conflit conjugal qui vous oppose.
MERCI DE BIEN VOULOIR RÉPONDRE À CE SONDAGE!

SONDAGE

« La Médiation Familiale » vous aidera à  trouver  les solutions qui vous conviendront.
Dans cette situation de conflit, ou l’on ne sait plus que faire, et comment  faire, des questions envahissent notre esprits nuit et jour sans vraiment trouver de réponse.
Comme par exemple :
  • Qui va répondre à mes questions ?
  • Qui va savoir m’écouter et m’entendre ?
  • Je veux expliquer ce qu’il m’arrive, avec mes mots et mes émotions.
  • J’ai peur pour mes enfants. Que va-t-il se passer pour eux ?
  • Comment la répartition du budget des enfants va-t-elle être faite, entre moi et mon ex-époux(se) ou ex-conjoint(e)?
  • Et la maison, qui va la garder ?
  • Et il faut que je parle à mon ex-conjoint(e) ou ex-époux(se). Comment le faire sans me mettre en colère ?
  • Comment lui ou leurs (membres de la famille) dire que j’ai mal et qu’il(s) l’entende(nt)?
  • Comment le rencontrer en terrain neutre ? Dans un bar ? Dans la rue ? Chez le juge ? Non, je veux un endroit où je me sente protégé.
  • Qui va prendre les responsabilités pour notre parent âgé ?
  • Notre grand-mère (ou grand-père,mère ou père….)sera-t-il mis dans une maison adaptée à ces besoins ? où? et qui va décider?
  • Comment allons-nous faire pour la répartition des biens de notre défunt?
  • Qui peux m’aider, tout en m’écoutant, tout en m’accompagnant, tout en nous aidant à garder le lien parental pour nos enfants ? Pour que tout se passe bien pour eux.

canstock7827157

 

« La Médiation Familiale » est la réponse.
Tout cela semble si compliqué.  Pourtant près de chez vous, des hommes et des femmes sont là, prêt à vous aider. Ils sont  médiateurs familiaux, ils agissent dans le cadre de  « la Médiation Familiale ». Il en existe dans toutes les communes près de chez vous, et les juges aux affaires familiales font appel de plus en plus à eux, afin de nous aider à y voir plus clair.

Mais avant tout .Qu’est-ce que la médiation familiale ?

 

La Médiation Familiale permet par la rencontre avec l’autre: avec l’autre :
  • Une restauration des liens familiaux ;
  • Une communication créative et constructive ;
  • Une prise de conscience des besoins de chacun avec respect ;
  • Une écoute mutuelle sur les problèmes liés aux conflits ;
  • Une réflexion commune qu’ensemble la famille a créé afin d’organiser en toute quiétude leurs droits et leurs devoirs de parents ;
  • De résoudre,toute ou une partie des questions financières ;
Elle vous permettra de trouver des réponses à vos questionnements.

 

Qui est le médiateur familial, et son rôle ?

 

 

th

 

 

                                        Le médiateur familial est une personne professionnelle  et qualifié. Il respecte des principes déontologiques. Il  agit dans le respect des lois et observe une stricte confidentialité.
Indépendant,il est dotée de compétences en psychologie, en communication et en droit, il est notamment sensibilisé à l’écoute et à la relation entre les personnes. Il ne prend  parti pour personne et ne  juge pas. Son rôle est d’ aider à trouver entre les personnes concernées une solution concrète aux conflits ou aux situations difficiles.
Il permet de rétablir la communication et de créer un climat de confiance propice à la recherche d’accords entre les personnes.
Dans tous les cas, la médiation ne peut commencer que si les deux ou les personnes concernées sont présentes et ont donné leur accord.

 

Peut-on commencer une médiation à tout moment ?

-Dans le cas de la séparation conjugale (divorce).

                                                 Si vous êtes en conflit avec votre conjoint et que vous pensez à la séparation.A cet instant, la médiation s’adresse à vous pour vous aider.Vous pouvez faire intervenir le médiateur familial aussi bien pendant la période de séparation,ou encore lorsque les accords qui avaient été trouvés à l’époque de votre séparation ,ne correspondent plus à vos besoins et à ceux de vos enfants.Ainsi, elle peut aussi intervenir.

 

MERCI DE BIEN VOULOIR RÉPONDRE À CE SONDAGE!

SONDAGE

 

 1. Avant le divorce  ou la séparation

imagesAESOI3D4

                                                                                         

Si la séparation est mal acceptée par un époux et le dialogue impossible

 La médiation

peut vous permettre de
 renouer le dialogue, avant  de saisir le juge

 

   2.Pendant  le divorce ou la séparation

         imagesUNJR8J72                            

                                                                                       

La médiation

peut vous aider à accepter
 le principe du divorce et de séparation et régler à l’amiable ses conséquences.

 

 

 3.  Apres le divorce ou la séparation

 

imagesX9Z54I5M

                                                                                                    

Les ex-époux ou conjoints veulent modifier les mesures ,concernant la résidence et les droits de visites pour les enfants.

 La médiation

peut faciliter l’accord
  sur ces nouvelles modalités,
  avant de le soumettre à l’homologation du juge.

-Si votre conflit est de l’ordre familial avec vos parents (frères, soeurs, père, mère….)

 

                                        La médiation est alors un moyen pour les membres de la famille d’être aidé, afin de débrouiller et mettre à jour les manques et les besoins de chacun ,ainsi que de dénouer les fils et de renouer la relation.Ce type de médiation peut être mis en place à tout moment, selon les besoins des personnes.

Mais qui a le droit de bénéficier à la médiation ?

 

En un mot, La famille et tous les couples

 

  3.le couple qui veut se séparer
imagesSS9CTZ1I
2.Les grands parents Qui veulent continuer à voir leurs petits enfants
lallocation-de-solidarite-aux-personnes-agees_0
3.les enfants qui subissent la situation.

 

130875216

4 .Les familles qui veulent renouer le dialogue entre eux.

 

20275826-asian-famille-de-trois-g-n-rations-profiter-du-temps-en-famille

 

5.Les personnes âgées qui veulent retrouver leur place dans leur famille.

 

téléchargement (9)

19380118-les-soins--domicile-des-personnes-g-es-ont-des-diff-rences-culturelles-et-g-ographiques

Comment s’engager dans une Médiation Familiale ?

 

  • La Médiation familiale peut être ,soit spontanément, soit après une décision judiciaire (Juge aux Affaires Familiales, Juge pour Enfants…), lors de désaccords dans une situation de divorce, de séparation ou de conflit grands-parents/enfants à propos des petits enfants, ou lors de difficultés de relation entre parents et adolescents.

 

  • Qu’elle soit spontanée ou judiciaire, « la Médiation Familiale » doit toujours être une démarche volontaire. Elle peut être interrompue à tout moment par le médiateur ou par l’une des personnes reçues.

 

Comment se déroule la Médiation Familiale?

3 étapes :

a.Entretien d’information

                                            Le premier entretien est un entretien d’information au cours duquel le Médiateur Familial ,soit seul ou en Co-médiation (deux médiateurs)
– Evalue(nt) la demande des personnes et l’adéquation avec la Médiation Familiale,
– Présente(nt) les objectifs, le contenu, le cadre et les thèmes qui peuvent être abordés en médiation.
– Cet entretien est sans engagement, il peut être individuel ou collectif.

 

b.Les séances de médiation

  • Durant les entretiens, les parties en Médiation Familiale sont amenées à se questionner. Après avoir exprimé leurs rancœurs, leurs différents, leurs émotions , elles ont la possibilité d’aborder  leur rôle de parents,que ce soit pour leurs enfants ou leurs parents et de réfléchir aux questions financières ou aux conséquences de leur séparation ou autre ,de manière positive.
Les entretiens de médiation familiale sont d’une durée de 1 heure 30 à 2 heures environ.Ils se déroulent sur une période allant de 3 à 6 mois.Leur nombre varie selon la situation et les sujets que chacun souhaite aborder.
  • Si les personnes aboutissent à un accord, ils peuvent demander au juge de l’homologuer. Cet accord aura la même force qu’un jugement.

 

c.Doit-on payer le rendez-vous ?
              Dans une médiation familiale faite en association , l’entretien d’information est gratuit.Puis lors des prochains entretiens, chacun paye en fonction de ses revenus.
Dans le cas où le médiateur est libéral,il applique ces propres tarifs.
  • lorsque les services sont conventionnés, son montant est défini sur la base d’un barème de participation.
  • si le juge ordonne la médiation familiale avec l’accord de chacun, il en détermine le montant. les personnes pourront bénéficier selon leurs ressources de l’aide juridictionnelle ;
  • Dans tous les autres cas, le coût  sera communiqué par le médiateur ou le service de médiation familiale.

 

Quelques témoignages

La médiation se fait à deux!

 1 er témoignage

Je n’y connais pas grand-chose, mais ça me semble plutôt une bonne chose que cette médiation. C’est une chance pour chacun de donner son avis et d’écouter le point de vue de l’autre, et d’envisager les choses sous un autre angle.
Je comprends bien dans ce que tu dis que le dialogue semble bloqué, mais peut-être justement qu’en y allant sans trop d’a priori, sans te dire que de toute façon ça ne servira à rien, ça permettra justement de débloquer la situation, et je suppose que c’est l’objectif du JAF(juge des affaires familiale).
Pour ce qui est de ne transmettre que le résultat, et pas la teneur des débats, ça me semble juste aussi. Le médiateur n’est pas là pour influencer la décision du juge, il est là pour aider les parents dans leur mission de parents. C’est au juge ensuite de se faire sa propre idée de l’état d’esprit des parents. il faut vraiment une bonne communication entre les deux pour que ça fonctionne, tu as tout intérêt à positiver la médiation, même si ce n’est pas facile, en espérant que la mère de tes enfants fasse de même (ça aussi c’est être positif!).
Bon courage!

 

2 eme témoignage

Je suis actuellement en médiation avec mon ex-mari et justement je regrette qu' »on n’en ait pas fait eu au moment du divorce. La médiation permet de se dire les choses sans attendre d’être en crise ou au milieu d’une gueulade. On s’écoute mieux aussi.
Cela permet aussi de ne pas en avoir un qui dise après que le divorce s’est fait « sur son dos ». Et pour les enfants c’est primordiale de définir les rôles de chacun des parents pour l’après divorce. Bref, félicitation à toi de faire cette démarche. Pour le côté pratique, prend des notes et reformule les décisions prises au besoin par mail. C’est tellement souvent que l’un, ou l’autre refait l’histoire à sa façon …
moi, je pense qu’on a trop attendu et qu’après 6 ans de divorce, c’est trop tard, on ne se parle pas, il me hait. C’est terrible. Alors que peut-être, si on avait fait la médiation au moment du divorce, ça aurait changé nos rapports. Je te souhaite vraiment de réussir ton divorce, et surtout, ne laisse pas les avocats s’occuper de tout, c’est Ta vie, alors que pour eux tu n’es qu’un dossier de plus.
Courage,
Nath.

 

3eme témoignage

Tu as raison une médiation. En général le rdv à lieu dans un endroit neutre au calme, là ton mari et toi pouvez dire ce que vous pensez de votre mariage les raisons et les torts (des 2) le médiateur n’est pas là pour vous juger ni l’un ni l’autre mais vous aidez à communiquer. Si cela peut sauver votre couple alors foncez et si ça n’a servi à rien vous pourrez vous dire tous les 2 que vous avez essayé et que vous pouvez entamer un divorce à l’amiable. Je pense que si tu as fait les démarches pour cet entretien c’est que peut-être tu es prête à sauver ton couple. Moi mon mari n’a jamais voulu car il n’a (soi-disant) rien à se reprocher.
Bon courage et tiens nous au courant
MP.

4 eme  témoignage

Justement cela fais 1 an que l’on essaye de reconstruire. On a été suivi chacun de notre côté par un psy. De mon côté au bout d’une année c’est clair : je suis prête à divorcer.
J’attends donc de cette médiation que l’on puisse établir toutes les conséquences du divorce : les enfants, lieu de résidence, le côté financier, etc… Car on ne communique pas trop sur le sujet.
Cette médiation est aussi un moyen pour moi de faire avancer la situation car mon mari sait que c’est la meilleure solution mais ne l’accepte pas vraiment et comme moi je bouge peu !!!!!

 

 

CONCLUSION :

La Médiation Familiale permet d’introduire un espace de communication pour les couples qui se séparent et les familles qui se déchirent.

Comme le dit un chanteur, Michel DELPECH, dans une chanson  “Les Divorcés”: “Si  c’est fichu entre Nous, la vie continue malgré tout ”.

Pour toute question, remarque ou témoignage je suis à votre disposition sur ma boite mail : adavdeharvengt@gmail.com.

 

 

 

Téléchargez les séances MP3

Libérez-vous du stress!
 Guérir l’enfant intérieur
Comment éteindre son mental!

Tarifs des consultations