Vous êtes timide et cela vous gâche la vie! Vous avez peur du regard des autres ou d’être tout simplement vous-même. Alors essayez la thérapie comportementale!

 

ih006022

 

      

 

        La timidité peut entraîner de véritables souffrances au point de ne plus pouvoir sortir de chez soi, de rater des occasions inespérées de rencontrer l’âme sœur ou de décrocher le job de ces rêves. Pourquoi vous êtes timides? Comment êtes-vous devenus timides? Qu’est-ce qui vous intimide? Vous voulez vivre comme tout le monde et ressentir l’énergie que vous procure une confiance en soi indéfectible. Alors gardez espoir et lisez ce qui suit pour vaincre définitivement votre timidité.

Je suis timide mais je me soigne

 

k6417269

 

 

J’ai été timide comme vous et j’ai pris mon problème à bras le corps pour l’affronté. Adolescent, je n’osais pas approcher les filles et je rougissais facilement dès que l’on me faisait une remarque gratifiante ou que l’on m’approchait. Exemple: Je me souviens d’une fois dans une salle de judo ou je regardais les judokas s’entraîner, quand parmi eux, un judoka est venu me demander quelque chose (un renseignement peut-être) et je me suis montré très agressif. Mes camarades ne comprenaient pas ma réaction démesurée…Je fuyais les possibles relations affectives en prétextant des excuses invraisemblables. Je passais bien plus tard à côté d’opportunité avantageuses, mais pas dénuées de sens, parce que ces expériences m’ont amenées à être ce que je suis aujourd’hui. Un thérapeute qui a une expérience fondamentale dans les relations humaines.

 

 

Pourquoi sommes-nous timide?

La timidité est relative à l’anxiété, on parle alors de timidité maladive quand elle inhibe notre potentiel. Et quand on parle d’anxiété on pense tout de suite au manque de confiance en soi. En fait tout est relié, la timidité n’est que le symptôme de croyances erronées, de conditionnements négatifs et d’interprétations négatives sur les événements.

 

 

 

Les raisons de notre timidité peuvent s’expliquer par:

 

Une éducation stricte peut rendre un enfant anxieux, parce que les parents exigent beaucoup de lui. S’installe alors une anxiété de performance qui se traduit par la peur de ne pas être à la hauteur.

Un surinvestissement affectif de l’enfant, peut être la cause d’un manque d’assurance pour oser s’affirmer. Plus particulièrement une dépendance affective avec la mère et un rapport au père psychorigide qui ne permettait pas de prendre la parole à table.

Des moments où l’enfant s’est senti moqué ou humilié devant les autres. Des expériences de soumission également.

Le conditionnement n’est pas en reste. On inculque des valeurs de méfiance, de doute, d’anticipation, de précaution. S’il est normal de prévenir que de guérir. Malheureusement, la société et nos propres parents nous conditionnent à avoir peur. Si l’enfant est doté d’un tempérament confiant, cela n’aura aucune incidence, mais un enfant vulnérable intériorisera plus facilement les comportements des parents.

 

 

 

 

Comment notre timidité s’exprime?

 

La timidité s‘exprime par des comportements d’évitements. Nous allons fuir toutes les situations qui nous obligeraient à nous mettre n’avant, à prendre la parole par exemple pour exprimer ce que l’on pense.

 

k12774562Ses manifestations sont à la fois physiologiques et psychologiques. 
Une transpiration excessive, une sensation d’étouffement, des rougeurs ou, au contraire, une pâleur du visage, un bégaiement, des rires nerveux, une altération de la voix qui devient inaudible ou inintelligible.
Une raideur musculaire qui entraîne des gestes maladroits, des tremblements sont les manifestations physiologiques les plus rencontrées chez les timides.
Sur le plan psychologique, le timide est enfermé dans ses croyances négatives et dans ses peurs ; « l’autre va me juger », « je ne serai pas à la hauteur », « je vais sûrement rougir et me sentir ridicule…

 

 

 

 

La timidité situationnelle

La timidité situationnelle

Nous ne sommes pas tous foncièrement des timides. Dans certaines situations, certain seront plus timides que d’autres: La prise de parole en public, la peur de se montrer nu dans le vestiaire, de déclarer sa flamme à l’élu(e) de son cœur…

 

 

 

La timidité sexuelle

 

Si la timidité sexuelle n’est pas un phénomène nouveau, elle est aujourd’hui favorisée, chez les hommes comme chez les femmes, par le culte de la performance qui sévit dans tous les domaines de la vie, jusqu’aux plus intimes. Comment devenir un amant inoubliable, comment atteindre l’orgasme le plus intense ? Ces promesses et ces recettes largement diffusées, loin de renforcer la confiance en soi, font au contraire douter de ses compétences personnelles et redouter tant le regard que le jugement de son partenaire.

 

La timidité sexuelle prend également racine dans certaines cultures familiales qui diabolisent ou méprisent le sexe. Le désir est alors vécu comme une pulsion honteuse qu’il faut masquer ou contrôler. Lors de la rencontre sexuelle, cette énergie, trop contenue et mal vécue, ne s’exprime pas et rend l’homme, ou la femme, maladroite ou passive

 

D’autre part les parents qui n’ont pas su transmettre à leur enfants une image du corps positive, ont du mal à se poser comme individu désirant et désirable. Elles peinent à rencontrer l’autre dans l’intimité car elles doutent de pouvoir susciter le désir et brident le leur par peur d’être rejetées.

 

Autre facteur moderne de renforcement des inhibitions, Internet. Si les plus timides peuvent aujourd’hui échanger, ils sont aussi paradoxalement encouragés à rester sur leur position d’évitement de l’autre, ce qui entretient la peur à l’origine de ce repli prudent.

 

 

 

Guérir de la timidité

isp0803496

 

 

La peur du jugement, une mauvaise estime de soi et autres  vécus traumatiques (situations non digérées émotionnellement du passé) peuvent générer petit à petit des croyances de ne pas être à la hauteur de certaines situations se traduisant alors par des peurs et des blocages.

Il convient dès lors à retrouver, dans son histoire, les origines de ces symptômes pour les guérir. Je suis un thérapeute pluridisciplinaire et mon investigation première va porter sur les événements réprimés ou refoulés de l’histoire du timide. Ramenés à la conscience nous reconfigurerons les événements traumatisants en libérant les émotions restées bloquées.

Pour atténuer la timidité sexuelle, il sera aussi nécessaire de renouer une relation intime avec son corps. La prise de conscience du schéma corporel en sophrologie va aider à ressentir des sensations physiques agréables. La visualisation créatrice à pour vertu d’engendrer un sentiment de confiance en soi lors d’une rencontre affective ou sexuelle.

 

Dans un second temps, la thérapie cognitive et comportementale permet de travailler sur les représentations erronées, limitantes et négatives que l’on se fait de soi et de la sexualité. Une fois identifiées, ces croyances sont progressivement remplacées par un nouveau mode de production mentale. L’approche comportementale (comparable au coaching de séduction) s’exprimera en situation réelle par des exercices et des rôles bien définis.

 

Que vous soyez timide en toutes circonstances ou d’en certaines circonstances (sexuelles, affectives) la timidité n’est pas une fatalité. A ce titre, en prendre conscience et décider de ne plus s’en accommoder est un grand pas vers le « mieux-vivre » et le « mieux-aimer ».

 

 

Si vous souffrez de timidité sexuelle, timidité maladive, timidité situationnelle, laissez votre commentaire et expliquer-moi  comment votre timidité vous inhibe dans la vie de tous les jours, ou prenez rendez-vous pour en finir définitivement avec votre timidité.

 

 Téléchargez les séances MP3

Libérez-vous du stress!
Comment éteindre son mental!

 

 

  TARIFS DES CONSULTATIONS:

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
La timidité par la thérapie comportementale , 10.0 out of 10 based on 1 rating