Comprenez comment vos règles de vie vous conditionnent à reproduire des schémas qui ne correspondent plus à vos valeurs,  et vous enferment  dans des comportements rigides!

 

 

 

 Ce que je fais est le reflet de ce que je suis.

 

 

Si les règles instituées par l’état sont inévitables et nécessaire pour vivre en harmonie et dans le respect des droits communs, nous avons néanmoins la liberté d’agir pour nos propres règles. Cependant quand nous établissons des règles pour les autres parce qu’elles nous permettent de garder le contrôle des situations. Nous devons accepter que ceux-ci ne les respectent pas! Et quand les règles fixées ne sont pas respectées, nous rentrons en conflits sur les valeurs que nous défendons.

 

 

 Les règles que nous instituons doivent-elles être compatibles avec celles des autres?

 

Nous ne voyons pas tous les choses de la même façon et c’est ce qui fait notre singularité, notre différence, notre personnalité… Alors qu’en est-il quand nous ne sommes pas d’accord avec les autres!

Il existe trois catégories de personnes concernant l’adoption de règles.
 Les rigides
 Les aléatoires
 Les souples

 

Les rigides imposent leur volonté et restent fermés aux revendications de leur entourage. Ils sont durs et inflexibles et se mettent facilement en colère si l’on déroge à leurs valeurs.

Les aléatoires comme l’adjectif l’indique agissent au gré de leurs fantaisies. Un jour blanc, un jour noir selon l’humeur du moment. Ils perdent de leur crédibilité parce qu’ils oscillent constamment sur leurs valeurs.

Les souples quant à eux, ils avent se faire respecter parce qu’ils saisissent les moments opportuns pour exprimer ce qu’ils veulent et savent faire la part des choses par l’acceptation des autres.

 

Les règles nous structurent, nous sécurisent et nous permettent d’être respecté par notre entourage. Elles  comportent aussi des interdits…

L’éducation parentale nous transmet des règles dans le but de nous protéger de nous-mêmes et des autres et contenant  des interdits qui vont nous laisser des traces indélébiles. Ces interdits fréquemment exprimés sous formes de prévention seront à l’origine  de nos peurs,  limitant ainsi  notre créativité et notre épanouissement personnel.

 

Les interdits

Si les interdits proviennent parfois d’une éducation un peu trop rigide, vous devez tenir compte de vos propres interdits!

Exemple : Jacques s’interdit de faire la grâce matinée le dimanche matin sous prétexte qu’il perd son temps à rester au lit alors qu’il a tant à faire. En fait il n’a rien à faire, mais il ne s’autorise pas à prendre du bon temps parce qu’il entretient la croyance insufflée par son père qu’il lui répétait que « La vie appartient aux gens qui se lèvent tôt. » Il ne pourra se donner du bon temps tant qu’il ne culpabilisera rien qu’à l’évocation de cette idée. Pour cela, Il devra remettre en question cette règle et faire le lien avec son père. Après avoir compris le schéma répété, il pourra s’autoriser à lâcher-prise.

 

Pour savoir si vos règles vous apportent un équilibre au quotidien et vous rapprochent de nos objectifs? Vous devrez vous posez les questions suivantes.

 Qui m’as transmis cette règle?
 Est-ce qu’elle compatible avec ma vision de la vie?
 Comment puis-je mettre un terme à cette règle?

 

J’ai abordé le sujet sur les règles parce que tout mène à tout, et si vous apprenez à  observé vos règles et celles que vous donnez aux autres comme à vos enfants, vous constaterez que vous répétez des schémas qui n’ont peut-être plus court aujourd’hui.

 

Libérez-vous de vos règles contraignantes
Soyez vous-mêmes en écoutant vos désirs
Autorisez-vous à exprimer ce que vous ressentez
Acceptez-vous pour accepter l’autre tel qu’il est
Demeurez en contact avec votre source créatrice

 

 

 Téléchargez les séances MP3

Libérez-vous du stress!
Comment éteindre son mental!

 

TARIFS DES CONSULTATIONS:

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)