Apprenez à discerner les vrais médiums des  voyants, des faiseurs de rêves  et autres gourous manipulateurs…

400_F_37498208_xi6A7mjj0kBvqWOaiWkKgGxuycNYqJDeQuand tout est bloqué dans notre vie et qu’il ne nous reste plus d’espoir, nous nous tournons vers les sciences occultes et autres arts divinatoires dans l’espérance de trouver une issue à nos problèmes. Mais qu’en est-il de la réalité ?

 

 

MERCI DE BIEN VOULOIR RÉPONDRE À CE SONDAGE!

SONDAGE

Les voyants, les médiums sont de plus en plus présent dans les médias, les réseaux sociaux et les magazines. Des salons autour de la voyance sont organisés presque partout, et rares sont les personnes qui n’ont pas un  jour, été tentées de se faire « tirer les cartes » Il est  même commun de dire : « je vais voir son médium » comme on va voir son médecin. Aujourd’hui je m’interroge et je tire un cri d’alarme devant le nombre de personnes qui ses font abusées jusqu’à leur dernier sou. Je m’interroge aussi sur la fragilité des gens qui ne réussissent pas à se prendre en charge. Je m’interroge sur ceux là-mêmes qui vont chercher le réconfort ou l’espérance illusoire d’un avenir meilleur auprès d’un voyant par téléphone qui répond derrière son ordinateur et qui ne possède aucune formation sérieuse, si tant est qu’il en existe ! On vous promet qu’avec des pentacles, des fétiches, des médaillons porte-bonheur, et des élixirs de jouvence que  vous allez retrouver la chance au jeu, que vous allez attirer le ou la partenaire idéale, et même qu’en participant à certaines initiations ésotériques et mystiques vous allez guérir de maladies incurables par la médecine moderne.

 

 

« Allons,  soyons sérieux quelques instants ! » Si les sciences occultes existent depuis la nuit des temps. Replaçons les choses dans leurs contextes et faisons la part du vrai de la supercherie. Tout d’abord : « Est-ce que la voyance, les flashs, les prémonitions…existent réellement ? » Je pense qu’une infime minorité de personnes possèdent un pouvoir médiumnique, ou intuitif mais que ce pouvoir ne se révèle pas à la commande et que si certains relatent des expériences de prédictions avérées, ne s’agit-il pas de pures coïncidences ?

 

 

Habituellement, les médiums et autres cartomanciens se servent de support pour interpréter les messages de l’au-delà tels que : le tarot de Marseille, pendule, boule de cristal… etc. Ils prétendent que la lecture des cartes délivre des messages et en font part à leurs consultants. Dans les faits rien à redire, mais si l’on s’interroge un peu plus sur la véracité des messages et sur l’interprétation de ceux-ci par le médium, nous sommes en droit de nous poser la question !  Si un médium nous prédit que quelque chose va arriver dans notre vie, est-ce que cela veut dire que nous avons une destinée ? Si c’est le cas, cela enlèverait toute responsabilité personnelle de prendre sa vie en main et de prendre les décisions qui s’imposent pour améliorer nos conditions de vie. En d’autres termes, nous serions impuissants à changer ce qui est écrit par avance. Donc, il n’est pas étonnant de constater que certains ne bougent pas, pensent que tout est écrit et qu’il n’existe qu’une marge de manœuvre réduite. Croire que les médiums détiennent les clés de notre avenir en nous prédisant ce qu’il va arriver équivaudrait à accepter les événements sans pouvoir modifier le cours de notre destinée. Par destinée il faut comprendre que c’est à nous-même de la crée. Oui, nous avons le pouvoir de changer les choses, mais peu d’entre nous ont suffisamment de volonté et de détermination pour attirer le bonheur dans sa vie. Nous préférons nous en remettre aux autres et les accuser de notre propre malheur quand la situation ne tourne pas à notre avantage. Qui plus est, comme nous sommes dans une société de consommation ou tout s’achète, nous achetons des « bonheur clé en main », en reléguant la nécessité de faire un travail sur soi-même, parce que cela demande des efforts. Nous sommes devenus dépendant d’un système qui nous dit ce qu’il faut penser et faire tout en nous fragilisant.

 

 

La tarologue est-il un bon psychologue ?

 

240_F_53237024_xe433NGL9xs7HwSDDMG3RyowarGt1K2p

 

 

A fortiori oui ! Puisqu’il est capable de vous faire croire que vous obtiendrez ce dont vous avez besoin. Il suffit pour cela de lui suggérer vos problèmes, (de l’amener sur la voie) quand ce n’est pas lui avec son habilité qui vous le demande afin de se préparer aux réponses, qui ne manqueront pas de trouver un écho sur vos  émotions. Une fois que le lien émotionnel est établi, vous n’êtes plus en mesure de raisonner objectivement, et tout ce que vous avez besoin d’entendre vous sera donné sur un plateau. A parti de ce moment l’émotion l’emporte sur le raisonnement, et vous buvez ses paroles parce qu’il vous distille du rêve.

 Il faut savoir qu’un bon voyant doit être capable de relater des événements sans avoir à vous poser des questions préalables. 

 

Pour suivre, Il prétendra que les  cartes ne mentent pas et vous en fera la démonstration. Mais comme vous ne savez pas interpréter le sens symbolique des cartes, vous acquiescerez en attribuant tout pouvoir à votre « maître à penser ».

Par exemple, vous avez essuyé beaucoup de déceptions affectives dans votre vie et vous ne  désespérez pas un jour rencontrer l’âme sœur. Il a entendu votre requête, et va très vite lire dans ces cartes que vous allez rencontrer quelqu’un qui correspondra parfaitement à vos attentes. Néanmoins il prétendra qu’il faut dépasser certains blocages et pour ce faire il aura besoin de vous revoir, pour « conjurer le sort » Certains plus honnête que d’autres se contenteront d’essayer de vous apporter le rêve que vous êtes venu chercher et d’autres utiliseront vos faiblesses pour vous soutirer un maximum d’argent quitte,  à ce que vous vous endettiez et perdiez tout.

Le voyant sait:

Que si vous êtes une femme il y de fortes probabilités que vos besoins ont une origine affective.

Que si vous êtes un homme que les problèmes sont plus personnels et centrés sur le travail.

Que si c’est une femme âgée que cela va concerner la santé et les relations familiales.

 

 

 

Une lecture inconsciente

240_F_58389595_N6s27WGK5yYkSjonWmierZ2OmLtATwlh

 

 

 

Tout d’abord il convient de faire la différence sémantique entre un médium et une cartomancienne. Le médium communique avec les esprits et le tarologue ou la cartomancienne plus communément appelé voyant, utilise des cartes avec des figures symboliques. Quand Le tarologue  interprétera les cartes que vous sélectionné il fera des associations entre les différentes figures et vous délivrera le message. Pour que le message soit sur, il faudra que le voyant n’interfère pas avec ses propres désirs et besoins insatisfaits et par ce biais influencer l’interprétation. Le message est une lecture inconsciente des désirs du consultant qui s’expriment au travers des cartes. Donc il ne prédit pas ce que qui va vous arriver, il vous informe que votre désir va se réaliser. (Ne confondons pas désirs et réalité!) Il y a une nuance…Ensuite certaines personnes  convaincues et toutes excitées de rencontrer l’âme sœur par exemple, se mettront dans le bon état d’esprit et s’ingénieront à mettre tout en œuvre concrétiser leurs désirs. S’ils parviennent à rencontrer la soi-disant personne de leurs rêves, ils attribueront cela aux prédictions du voyant et non à la loi de « la pure attraction ». Cela les confortera dans l’idée que le voyant a vu juste, mais en fait il n’en n’est rien. La loi d’attraction stipule que nous attirons dans notre vie ce que nous  croyons et pensons fortement. Les autres attendront vainement  que l’élu(e) frappe à leur porte sans se donner les moyens de rencontrer l’âme sœur.

 

Mon expérience personnelle

Je me suis toujours intéressé au pouvoir de l’esprit, aux sciences parallèles, aux médecines paramédicales. Tout ce qui touche de près ou de loin au développement personnel. J’ai rencontré des personnes de tous d’horizons et de cultures diverses, notamment des astrologues qui ont interprétés mon « thème de naissance » et des voyants qui mon fait des prédictions. La première voyante que j’ai rencontrée était la mère d’un ami. A l’époque j’étais un jeune adolescent et je n’avais aucun recul pour comprendre cette discipline. Comme tous les adolescents  de cet âge, nous sommes pressés de grandir, pour découvrir ce que nous réserve l’avenir. Donc après avoir battu et tiré les cartes comme il était d’usage, elle me donne ses visions. «  Tu vas te marié, tu auras deux enfants et tu seras très aisé, mais vers tes quarante ans, tu vas perdre une personne qui t’est très cher et cela va t’arrêter dans ta vie. Effectivement je suis marié, mais pour le coup il y avait une chance sur deux de ne pas se tromper, je n’ai qu’un enfant, et en ce qui concerne l’aisance financière tout est relatif. J’ai eu des décès dans mon entourage et même des ruptures de liens, mais aucune des deux situations m’ont arrêtées dans ma vie. Bien au contraire !

La deuxième voyante que j’ai rencontrée était une cliente habituée du restaurant dans lequel je travaillais.  Après le service du midi, je pris une pause-café à sa table et me elle fit part de son ressenti. Elle me prévint  d’un éventuel problème avec les autorités et d’une possible garde à vue. Ne prêtant guère attention à ces élucubrations, j’en déduis qu’elle affabulait. Quelques jours plus tard, je me fis arrêter en pleine nuit avec mes comparses aux alentours d’un commercial. Nous étions des petits délinquants notoires et comme on s’ennuyait ce soir-là, nous avions essayé de forcer la porte d’un magasin pour tenter de chapardé quelques babioles. Bien plus tard je me suis remémoré  ce que la voyante m’avait affirmé et j’en conclus qu’elle avait eu raison.

La troisième personne qui m’a fait prédiction et qui s’est avérée être juste, était une femme que j’avais rencontré par l’intermédiaire d’une amie. Cette fois-ci il me prédit que j’allais sortir avec une personne de mon entourage. A ma connaissance je ne voyais pas qui pouvais me séduire, mais peu de temps après, je succombais au charme de ma meilleure amie. Autant dire que je n’y attendais pas, surtout qu’elle ne correspondait à mes critères physiques. Je fus quelques temps encore hésitant avant de m’engager réellement dans cette relation, et plus tard j’officialisais cette amitié amoureuse par un mariage.

Alors qu’elle est la part de vérité dans ce que je viens de relater ? S’agit-il de pures coïncidences ou d’expériences prédestinées ? Je pense pour l’avoir vérifier maintes fois que la probabilité d’une prédiction est infime. Ensuite pour ceux qui voient juste, et qui possèdent un réel don, je pense qu’ils ont parfois des « flashs » qui ne viennent pas forcément sur la demande du consultant. Toujours est-il que les flashs sont inhérents aux besoins et désirs inconscients de l’individu. Pour une partie de la réalisation de la prédiction, le voyant traduirait les tendances et les désirs sous-jacent des consultants.

 

 

 

 

Josiane la voyante

Josiane est une voyante qui  vit à Paris. Elle entendue parler de mon approche pluridisciplinaire et vient me consulter parce qu’elle n’arrive pas à guérir de sa phobie et trouver un équilibre affectif dans sa vie. Elle a une clientèle régulière, mais elle n’arrive pas concrétiser ce que lui prédisent ses autres confrères. Elle a conscience elle-même que la voyance n’est qu’un support aléatoire qui a ses propres limites, et elle se garde  bien d’en expliquer sa faillibilité à sa clientèle.  Analysons avec précision la situation de  Josiane ! Des parents qui se disputaient violemment jusqu’à leur divorce, des déménagements répétitifs, avec placements en nourrice, plus des abus sexuels ont été la conséquence d’une vie gâchée. Elle s’est toujours senti dépendante et attachée désespérément aux  hommes qui ont fait éruption dans sa vie. Elle manque de confiance et d’estime personnelle et paradoxalement sa souffrance lui a permis de développer une certaine empathie envers les autres. Observons  la réalité le Josiane d’un peu plus prêt afin différencier  de façon plus générale, les attentes utopiques des adeptes de la voyance au détriment du développement personnel

 

 

La voyance au détriment du développement personnel

 

 

Image-14

 

 

 

Faire un travail sur soi exige de la constance, des efforts et de la détermination et peu sont enclins à entreprendre une démarche introspective. L’ignorance et l’absence de volonté est à l’origine de nos inhibitions. Donc il est plus facile de déléguer notre pouvoir personnel aux autres. Pourtant quand on manque de confiance en soi, ce n’est pas en priant le seigneur de nous livrer sur un plateau ce qui nous manque, que cela va changer radicalement. D’ailleurs ce n’est pas écrit dans la bible « Aide-toi  et le ciel t’aidera ». Non ! Nous préférons priez en espérant que quelqu’un nous acceptera comme nous sommes sans avoir rien à changer dans nos défauts, nos insuffisances et tous nos autres comportements négatifs et compensatoires. Alors nous nous en remettons à la toute-puissance de ceux qui prétendent connaître l’avenir. Comment peut-on se laisser berné à ce point? Tout d’abord parce que nous voulons croire à une vie meilleure et pleine de sens, qu’un ange va tomber du ciel et résoudre tous nos problèmes. Nous pensons toujours que demain sera meilleur qu’aujourd’hui, nous vivons dans l’espoir en oubliant de vivre le moment présent.

 

 

Alors ne rêvons plus et soyons l’auteur de notre réalité en prenant les décisions d’agir pour le seul vrai épanouissement tangible qui compte vraiment. J’ai nommé « L’expérience » C’est en se confrontant aux situations que nous redoutons le plus que nous acquérons l’expérience pour infléchir le cours des événements ou des schémas négatifs. Pour reprendre l’idée des relations affectives. Prenons par exemple le syndrome d’abandon. Ce trouble affectif est maintenant mieux identifié que jamais et l’espoir d’y mettre un terme avec la thérapie comportementale est de plus en plus prégnant. Suite à l’article que j’ai publié, les personnes qui en souffrent  comprennent mieux à présent l’origine de leurs symptômes et les moyens pour éradiquer ce syndrome invalidant. Nommé le mal ne suffit pas à l’éradiquer et vous en conviendrez ! C’est la même chose qui se produit lorsqu’on consulte un voyant qui prédit  une possible rencontre, mais sur une personnalité qui souffre du syndrome d’abandon. Comme je l’ai déjà expliqué, il interprétera vos désirs par le support qu’il a choisi « tarot de Marseille » etc, mais sera impuissant à traité votre problème récurrent. Donc vous serez toujours en demande et vous reproduirez toujours et encore les mêmes schémas de dépendance affective et de besoin de sécurité.

Quand on a confiance en soi, nul besoin d’aller consulter un médium, on se fie à soi-même. On a conscience de son pouvoir et de ses limites personnelles. On sait ce que l’on veut et l’on se donne les moyens de mettre en œuvre la réalisation de ses désirs. On commence par apprendre comment il faut agir et ensuite on met en place un plan d’action que l’on réitère jusqu’à qu’il devienne efficace et efficient. On acquière des automatismes et cela devient acquis. Si vous voulez devenir perdre du poids, il va falloir changer votre façon de vous alimenter, faire du sport etc. Ce principe est valable pour tous, à la seule différence c’est qu’en thérapie la gestion des émotions ne procède pas par des critères purement objectifs. C’est l’empathie et l’expérience du thérapeute associée à des techniques éprouvées qui  permettront la reconfiguration des souvenirs et des traumatismes douloureux.

 

 

images (2)

 

 

C’est alors ce processus d’accompagnement qui permet de changer durablement. Voici la méthodologie générale pour guérir du syndrome d’abandon :

Comment apprendre à lâcher-prise, (sophrologie, Programmation neurolinguistique)

Gérer ses émotions négatives liées à l’abandonnisme (désensibilisation systématique, expression émotionnelle sous-hypnose)

Retrouver confiance en soi (techniques de renforcement et d’affirmation de soi)

Apprendre à exprimer ses sentiments  et communiquer sans provocation ni défaitisme (communication non violente)

Relativiser sur les projections erronées

Reconditionnement positif en appliquant de nouveaux comportements

  1. Vous avez manqué d’amour et l’image de vous est négative. Il faudra travailler sur l’estime personnelle en apprenant à vous aimer!
  2. Vous apprendrez à reconfigurez vos schémas de pensées négatifs par un processus cognitif très élaboré.
  3. Des prescriptions de nouveaux comportements et de confiance en soi seront mis en place afin que vous puissiez vous affirmez!
  4. Vous apprendrez à communiquer vos besoins sans avoir peur de dire ce que vous pensez avec la technique de la communication non violente.

5 Vous recontacterez votre enfant intérieur avec la sophrologie et l’hypnose pour éliminer les émotions négatives  (colère, impuissance, culpabilité etc. que vous avez ressenti quand vous n’étiez qu’un enfant.

Cette liste n’est pas exhaustive mais vous donne une idée d’une progression graduelle si vous  décider pour mettre un terme définitif à vos blocages

  1. Enfin vous serez en mesure de faire des choix affectifs distincts qui vous correspondent totalement parce que vous serez dans un état d’esprit tellement optimiste que vous ne serez plus dans des situations de dépendance affective.

 

 

 

MERCI DE BIEN VOULOIR RÉPONDRE À CE SONDAGE!

SONDAGE

 Téléchargez les séances MP3

Libérez-vous du stress!
Comment éteindre son mental!

 

Tarifs des consultations
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Les dérives de la voyance, 10.0 out of 10 based on 1 rating