Lâcher prise consiste à laisser de côté ce qui nous empêche d’aller bien. Certaines choses sont dépassées et nous empêche d’évoluer. En effet, lorsque qu’une situation nous semble intenable et que nous traversons une sorte de chaos intérieur, c’est qu’il est temps de lâcher-prise.

1271295533

 

Pourquoi vous souffrez encore, malgré les changements que vous avez apportés dans votre vie? Pourquoi vous reproduisez constamment les mêmes scénarios où les mêmes comportements? Pourquoi les mêmes situations se renouvellent encore et toujours?

 

 

 

Lâchez-prise

 

La résignation se fait par dépit, et dans la douleur de ne pas réussir à posséder quelque chose, où à devenir quelqu’un.

L’acceptation se fait dans la joie parce que nous avons pris conscience qu’il est vain de lutter contre notre nature, où contre le processus de la vie.

Pour arriver à lâcher-prise, il est fondamental de comprendre ce dont nous avons besoin pour être heureux. La vie nous apporte son lot d’épreuves et nous ne comprenons pas que cela est nécessaire à notre évolution. En changeant notre perception des évènements, nous accepterons plus facilement ce qui est. Parce que ce qui est, doit être.

 

Deux forces contraires:

Vous ne pouvez pas empêcher la pluie de tomber, le soleil de briller, le vent de souffler, l’essoufflement d’une relation amicale, les difficultés professionnelles, l’infidélité de votre conjoint, le vieillissement… et pourtant vous persister à retenir l’inéluctable.

Acceptez le changement!

L’inéluctable, c’est l’acceptation du changement. Le changement offre de nouvelles perspectives et de possibilités d’évolution. Au lieu de se bloquer sur un événement indésirable, et donc de le refuser, il est préférable de l’accueillir, ainsi nous ouvrons un espace pour que les choses s’enchaînent de manière fluide.

 

 

 

 

Nous persistons dans nos schémas parce que nous croyons qu’en obtenant ce que nous désirons, nous serons plus heureux. Loin s’en faut et je vais vous en donner la preuve! J’avais une patiente qui souffrait d’un manque d’estime personnelle, avait de la chirurgie esthétique pour reprendre confiance. Agée de soixante ans et pas désagréable a regardée, elle pensait qu’en faisant  un lifting du menton et des yeux, elle pourrait enfin attirer l’homme de sa vie qu’elle a toujours cherché. C’était sans penser que son problème ne venait pas de sa propre image. Comme elle ne s’acceptait pas, elle devenait dépendante du regard des autres. Sa dépendance se traduisait par toujours plus d’amour et de sollicitude. Quand elle rencontrait quelqu’un, elle était tellement en demande d’attention qu’elle faisait fuir le premier venu. De fait elle croyait que ses échecs étaient dus à son physique et non à son manque d’amour de soi. Elle devait lâcher-prise sur ses attentes et sa propre image.

 

C’est en acceptant de s’aimer pour ce qu’elle est et de lâcher-prise sur un prétendu prince charmant qu’elle a pu trouver une personne qui lui correspond vraiment.

 Le calme accompagne l’acceptation

Pour nous rendre compte que nous avons vraiment accepté tel ou tel évènement, observons si nous ressentons une sérénité.

 

La confiance

 

Plus nous abandonnons ce qui nous bloque, plus nous avançons avec confiance dans la vie. Rien ne nous effraie. Nous accueillons sereinement les évènements qui se présentent à nous.

 

Une ouverture

Moins nous contrôlons les choses, plus nos actions ont de chances d’aboutir. Par exemple, nous remettons un dossier de candidature: une fois que nous l’avons remis, n’y pensons plus. Restons confiant. En adoptant une attitude ouverte, nous permettons aux choses de se produire. Lâcher prise permet d’être maître de sa vie en acceptant ce qui ne peut être modifié.

 

Recevoir

Lâcher prise nous permet d’accueillir le changement. Nous pouvons découvrir ce que la vie nous réserve. Nous laissons la place au possible. Lorsque nous sommes fermés, les évènements sont bloqués. Si nous sommes détendus et confiants, les évènements arrivent.

 

Evoluer

En pratiquant le lâcher prise, nous changeons. Nous nous allégeons de nos peurs, nous avançons avec d’avantage de confiance. Nous gagnons en sagesse. Nous devenons zen. Bref, nous évoluons de façon positive et bénéfique.

 

Identifions nos pensées négatives pour nous en libérées

Le fait de reconnaître qu’elles ne correspondent pas à notre authenticité nous permet de nous en défaire. Si nous sommes persuadés  » que l’argent ne fait pas le bonheur », il est certain que nous n’en ayons pas beaucoup.

 

Nos liens avec le passé

Peut-être que l’autorité parentale agir encore sur nous, plus ou moins consciemment. Nos réactions actuelles nous le disent. Avons-nous systématiquement l’esprit rebelle? Comment percevons-nous les ordres? Restons nous calmes dans n’importe qu’elle situation contraignante ou autoritaire?

 

A quoi nous accrochons nous?

Nous pouvons par exemple employer des termes peu habituels pour montrer notre professionnalisme qui traduit un manque de confiance en soi. Si l’emploie de ce vocabulaire ne nous vient pas naturellement, si nous avons l’impression de jouer la comédie, nous avons raison. C’est le cas. Alors pourquoi continuer? Est-ce vraiment indispensable? Arrêtons-nous d’imiter nos semblables et renouons avec notre authenticité.

 

Fixons nous des objectifs

Pour nous réaliser, nous nous fixons des objectifs et des buts à atteindre. Cela est indispensable. Mais beaucoup de ses objectifs sont superflus. Par exemple pourquoi nous laisser submerger par le travail? N’est-ce pas là le signe que nous nous étourdissons pour oublier de nous connaître?

 Soyons honnête avec nous-mêmes

Cette démarche requiert de l’humilité puisqu’il s’agit de reconnaître nos erreurs. C’est le désir d’authenticité qui va nous guider dans cette phase.

 Travail

Il ne sert à rien de s’attacher à un travail. L’important est de parvenir à faire ce que nous aimons. Tout s’enchaîne naturellement quand nous n’opposons pas de résistance.

 Mettons des mots

« Je suis en colère parce que je ne gagne pas correctement ma vie. » A partir de là, il faut s’interroger: « Que puis-je faire pour gagner correctement ma vie? ». Cela permet d’agir dans la bonne direction.

 La peur: quel est le danger?

Qu’est ce qui la provoquée? Si nous souhaitons changer de métier pour exercer une profession qui nous correspond d’avantage, nous avons peur d’échouer. Mais nous risquons aussi de réussir! Prenons conscience de cet aspect qui peut modifier le cours de notre vie. L’important est d’agir en fonction de soi et non à cause d’une peur.

 Examinons nos peurs

Notre peur est-elle justifiée? Pour quelles raison avons-nous peur? Qu’implique notre peur? Que ferions-nous sans note peur? Nous devons vérifier si nous sommes réellement en position d’insécurité. La plupart du temps cette insécurité est fictive: elle concerne le futur.

 Notre souffrance est-elle nécessaire?

En nous demandant si la souffrance que nous ressentons est vraiment utile, nous agissons déjà vers une prochaine libération.

 Arrêtons de réclamer de l’aide

Nous entretenons des dépendances à demander de l’aide aux autres alors que nous pouvons très bien agir seul, en être responsable. Montrons-nous à la hauteur de la situation. Il ne sert à rien de croire que nous avons besoin des autres pour surmonter un évènement. Ce qui risque d’arriver c’est de se sentir de plus en plus faibles et dépendants. Nous avons la capacité d’assumer ce qui nous arrive. Cessons de nous montrer terrifiés par la vie

 Laissons tomber la monotonie

Il n’y a rien de plus déprimant qu’une vie dont les jours se ressemblent. Ouvrons nous, cherchons ce qui peut nous enthousiasmer, transformons notre quotidien. Ne nous laissons plus endormir par une vie sans encombre, figée par la crainte. Réveillons-nous. Soyons nous-mêmes.

 Allons vers ce qui fait peur

Pour mener la vie qui nous convient, nous devons surmonter la peur de l’inconnu. Nous craignons surtout d’échouer. Ce sont les pensées destructrices qui nous empêchent d’avancer. Soyons plutôt sensible à l’excitation qui peut nous gagner si nous faisons ce qui nous attire: c’est elle qui nous permet d’oser.

 Soyons responsable

En surveillant nos émotions et nos pensées, en prenant du recul sur les événements et en ne jugeant pas précipitamment les autres, nous adoptons une attitude pleine de sagesse. Cette bienveillance témoigne d’une responsabilité. Nous prenons ainsi notre vie en mains. Nous ne sommes plus ballotés par les situations, mais au contraire nous intervenons avec plus de lucidité. En apprenant le lâcher prise, nous devenons de plus en plus autonomes.

 Transformons notre façon de penser

Ne restons pas attachés à nos préoccupations quotidiennes. Elargissons notre horizon. Empruntons les chemins où nous ne sommes jamais allés. Faisons confiance et osons vivre la vie qui nous correspond.

 

Lâcher-prise est un concept. Si vous n’avez pas résolu les peurs empreintes d’émotions refoulées qui vous empêchent de lâcher-prise. Simplement le vouloir est utopique. Dans certains cas, seule la  force d’âme et la détermination peut vous aider à lâcher prise. Sinon il faut revoir tous les mécanismes psychiques qui empêchent sa réalisation.

 

 

 Téléchargez les séances MP3

Libérez-vous du stress!
Comment éteindre son mental!

 

 

 TARIFS DES CONSULTATIONS:

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Lâchez-prise, 10.0 out of 10 based on 1 rating