La véritable confiance en soi ne se révèle que dans l’action et la confrontation à la réalité!

 20795105-mot-maintenant

 

 

La confiance en soi ne peut se dessiner qu’au travers de la rencontre avec l’échec et le succès, l’approbation et le rejet. Nous ne sommes pas ce que nous proclamons ou imaginons être. La vérité de la confiance en soi se situe aussi, sur le terrain de la vie quotidienne, pas seulement dans l’esprit.

L’action est facilitée par la confiance en soi

19256028-croyez-en-vous-m-me-avec-un-homme-avec-les-bras

 

 

Un des problèmes du manque de confiance en soi  consiste justement dans les rapports compliqués avec l’action. Chez les personnes qui doutent d’elles-mêmes, on la redoute et on la repousse (c’est la procrastination), car on a peur de s’y révéler faible, d’y trahir nos limites. Ou bien on la cherche comme moyen d’obtenir admiration et reconnaissance, mais on ne la supporte que comme victorieuse. Enfin l’action nourrit, façonne et construit la confiance ne soi. Le reste n’est pour le meilleur et pour le pire.

 

 

 

Les évitements sapent la confiance en soi

k12469969

Ne pas agir peut nous rendre orgueilleux. Paradoxal? En réalité, la non-action entretient l’illusion que, si nous nous étions donné la peine, nous aurions connu le succès. Illusion dangereuse et mensongère Elle explique certains discours étonnants de personnes en échec social qui vivent dans l’illusion de leurs grandes capacités… Si seulement la vie était moins dure, les gens moins injustes, alors ils seraient reconnus à leur juste valeur! Ce type de raisonnement peut pousser à agir de moins en moins et à augmenter notre croyance que notre quotidien n’est pas à la hauteur de notre valeur. Jusqu’au moment où cet écart est si grand qu’un lucide désespoir s’installe plus ou  moins inconsciemment.

 

 

 

 

L’évitement n’apprend rien

k12925339

L’évitement nous renvoie qu’à nous même, qu’à des choses que l’on sait déjà: que la vie est dure, que nous avons du mal, que cela aurait été dur d’échouer, que nous avons bien fait de ne pas y aller, que c’est tout de même dommage, etc. Seule confrontation peut nous apprendre. Parfois elle nous enseigne des choses douloureuses mais elle nous instruit… L’évitement lui sape la confiance en soi, et au bout du compte, quelle que soit la réflexion sur nous-même, on ne se change que dans l’action. Dans je ne sais quel film, le scénariste Michel Audiard place cette réplique

 

 » Un con qui marche va toujours plus loin qu’un intellectuel assis. »

 

 

L’action et les leçons de l’action

22860222-tes-vous-pr-t-conception-d-39-illustration-de-signe-de-route-sur-fond-blanc

 

 

 

L’action représente tout ce que l’on peut faire de mieux pour la confiance en soi. Reconnaissons maintenant deux façons d’éviter d’agir.

 Ne pas agir

On en peut tirer aucune leçon de l’action puisqu’il n’y a pas eu d’action. On ne réfléchit alors que sur « ce qui  se rait passé » si… ». Ce qui privilégie les certitudes négatives, et aboutit souvent aux réponses telles que : « Cela ce serait surement mal passé, j’ai bien fait d’éviter. »

 Mais aussi agir

Et  ne pas tirer les enseignements de l’action, ce qui est un comportement fréquent chez ceux qui ont une haute estime d’eux-mêmes. Qu’il s’agisse des échecs : les défenses classiques consistent à ne pas s’en attribuer la responsabilité ou à en minimiser la portée. Ou  des succès : ne pas voir la chance qu’ils ont comportée, ou ce qu’ils doivent aux autres. Devoir remercier pour une aide reçue, ou exprimer de la gratitude est alors perçue comme une diminution de son mérite personnel, ce qu’une haute estime de soi ne peut supporter.

Entendons-nous bien il ne s’agit pas de s’empêcher de savoure le succès. Il est légitime d’en profiter émotionnellement, mais aussi d’en tirer les leçons : voir qu’elle notre part et celle quelle celle des autres ou de la chance ne devrait pas diminuer notre estime de soi, juste la rendre plus lucide donc plus solide.

 

 

 

 

 

L’action et le feed-back

 

Le feed-back est un terme utilisé en psychologie pour désigner les informations sur nous-même que nous obtenons de notre environnement. Le feed-back permet d’ajuster peu à peu sa manière de penser et d’agir en fonction des informations. Le feed-back est donc un retour sur nos actions. D’où son importance dans les corrections de trajectoire de notre vie afin que celles-ci ne se répètent plus indéfiniment. Encore faut-il que le retour sur notre comportement soit aussi objectif que possible. C’est ce que nous allons abordés dans l’article suivant.

 

MERCI DE BIEN VOULOIR RÉPONDRE À CE SONDAGE!

SONDAGE

 

Le bonheur est le résultat de l’action juste

André Comte-sponville

 Téléchargez les séances MP3

Libérez-vous du stress!
Comment éteindre son mental!

 TARIFS DES CONSULTATIONS:

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Comment agir en confiance, 10.0 out of 10 based on 1 rating